Peinture, anatomie humaine et homme de Vitruve

 

 

Anatomie humaine et Homme de Vitruve

 

Ce tutoriel est écrit avec Photoshop CS 6.

 

Un sujet très important en illustration, l’anatomie artistique, comportant bien entendu les proportions humaines représentées par l’Homme de Vitruve.

 

Les proportions humaines, l’Homme de Vitruve :

On se base donc sur les proportions humaines telles qu’on les apprend dans les cours de dessin de premier niveau. En effet, quand on veut dessiner un personnage, il faut en connaitre un peu l’anatomie ainsi que les proportions du modèle standard.

Bien entendu,ensuite il est facile d’extrapoler ces proportions pour dériver sur des personnages plus complexes, mais cela reste une base à connaitre.

Une des premières études sur le corps humain fut réalisée par Léonard de Vinci avec son fameux et désormais connu L’homme de Vitruve. C’est un croquis à l’encre des proportions humaines selon Vitruve (architecte romain du 1er siècle avant J.C.) et croqué par Léonard de Vinci vers 1492. C’est le symbole de l’humanisme, l’homme étant considéré comme le noyau central de l’univers.

Homme de Vitruve

Voici une traduction du texte accompagnant ce dessin :

Extrait de Wikipédia :

« Vitruve dit, dans son ouvrage sur l’architecture, la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci :
Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font un coude : quatre coudes font la hauteur d’un homme. Et quatre coudes font un double pas, et vingt-quatre paumes font un homme. »
Et il a utilisé ces mesures dans ses constructions.
« Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur d’un quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que l’espace entre vos jambes sera un triangle équilatéral.
La longueur des bras étendus d’un homme est égale à sa hauteur.
Depuis la racine des cheveux jusqu’au bas du menton, il y a un dixième de la hauteur d’un homme. Depuis le bas du menton jusqu’au sommet de la tête, un huitième. Depuis le haut de la poitrine jusqu’au sommet de la tête, un sixième ; depuis le haut de la poitrine jusqu’à la racine de cheveux, un septième.
Depuis les tétons jusqu’au sommet de la tête, un quart de la hauteur de l’homme. La plus grande largeur des épaules est contenue dans le quart d’un homme. Depuis le coude jusqu’au bout de la main, un quart. Depuis le coude jusqu’à l’aisselle, un huitième.
La main complète est un dixième de l’homme. La naissance du membre viril est au milieu. Le pied est un septième de l’homme. Depuis la plante du pied jusqu’en dessous du genou, un quart de l’homme. Depuis sous le genou jusqu’au début des parties génitales, un quart de l’homme.
La distance du bas du menton au nez, et des racines des cheveux aux sourcils est la même, ainsi que l’oreille : un tiers du visage. »

Pour résumer, les proportions humaines peuvent donc se définir ainsi : on prend toujours comme référence la taille de la tête. Un corps humain bien proportionné est donc d’une hauteur de 8 fois sa tête.

Voilà maintenant les différents rapports existants. Bien entendu, la tête reste la hauteur de base.

  • Le corps est égale à 8 fois la tête. Cette valeur peut varier entre 7 et 8.
  • La jambe est d’une hauteur de 4 fois la tête
  • Le bras de 3,5 fois la tête
  • Le tronc de 3 fois la tête
  • La main et le cou sont d’environ de la taille de la tête
  • Le pied est d’environ 1 fois la taille de l’avant bras, soit la moitié d’un bras

Bien entendu ces propositions sont les proportions d’un homme adulte. Pour les enfants et les adolescents, les rapports sont différents, vous pouvez les apprécier sur cette image.

Proportions adulte et enfant

Maintenant si vous avez des problèmes avec les proportions, je vous conseille de vous acheter ces petits mannequins de bois (Wooden Dummy). Ils existent pour les mains également. Et c’est vraiment un très bon entrainement que de commencer par mettre son mannequin en situation pour pouvoir mieux capter le mouvement et la posture.

Manequins en bois

 

L’anatomie artistique :

Au-delà des proportions humaines que l’on apprend quand on commence le dessin et pour pouvoir aller plus loin dans le réalisme, il faut aussi aborder à un moment donné l’anatomie artistique.

L’anatomie artistique est plutôt un sujet abordé à l’école des Beaux-Arts ou dans les écoles d’Art en général. Elle commence généralement par l’anatomie des muscles et du squelette humain. C’est effectivement ce squelette et les muscles qui donnent au corps humain son volume et sa masse, et donc une posture naturelle et non forcée.

Léonard de Vinci fut là encore le « fondateur » de cette discipline et son étude du squelette est tout simplement une œuvre d’Art à part entière. Certes, moins connu que l’Homme de Vitruve, mais bien connu de ceux qui ont trainé leur guêtres dans les couloirs des écoles de dessin ou d’Art.

Étude du squelette

En étudiant correctement le squelette et les muscles, alors il est plus facile de modeler le corps humain, ses mouvements. L’apprentissage et l’observation de l’anatomie humaine permet une approche naturelle et fondamentale dans la posture.

En effet, au début de notre apprentissage, tous les personnages que l’on dessine manquent cruellement de vie, ils sont vides, statiques. Et c’est en cela qu’étudier à part entière le squelette et la musculation apportera au dessin une posture naturelle et non figée. Et alors les personnages pourront prendre vie.

Étude des muscles par Léonard de Vinci.

Étude des muscles

 

Ce tutoriel a été créé par HélèneM. Photoshoplus en a créé une nouvelle version, avec son autorisation.
Toute reproduction, exploitation ou diffusion du présent document est interdite.