Gestion de la couleur

 

Gestion de la couleur

Ce tutoriel est écrit avec Photoshop CS 6.

La gestion de la couleur permet de garantir une cohérence dans le rendu des couleurs d’une image à partir des différents éléments d’une chaîne numérique (Appareil photo numérique, scanner, logiciel de traitement d’image, écran, imprimante). Ainsi, les couleurs de l’image en fin de traitement de chaîne numérique seront proches de celles de l’image d’origine.

La restitution des couleurs dépend du périphérique utilisé, elle est fonction de la gamme des couleurs qu’il peut afficher ou imprimer (fonction du nombre de cartouches couleur, du type de papier brillant ou mat…), et de ses imperfections (dominante magenta d’un scanner par exemple) qui évoluent avec le temps.

Le principe de la gestion de la couleur est le suivant :

  • Déterminer les caractéristiques de chaque périphérique de la chaîne numérique, c’est à dire la gamme de couleurs qu’il est capable de reproduire et comment il déforme les couleurs, pour aboutir à une sorte de fiche technique (le profil colorimétrique) qui indiquera comment gérer la couleur (couleurs à corriger et comment, couleurs qui peuvent être reproduite par le périphérique). Cette opération s’appelle le calibrage.
  • Passer l’image dans un mode couleur de référence indépendant du périphérique : le mode Lab
  • Appliquer les corrections en fonction du profil colorimétrique du périphérique utilisé pour restituer l’image : écran, imprimante

 

Personnellement j’ai un peu hésité avant de mettre en œuvre la gestion de la couleur, j’ai lu et relu l’excellente rubrique La gestion de la couleur sur le site d’Arnaud Frich, suivi une conférence sur le sujet par le même auteur… et finalement je m’y suis mis et je ne regrette pas.

Le tout est de bien comprendre le principe, de mettre en œuvre la gestion de la couleur pas à pas sans rien oublier, et on trouve finalement le processus simple et le résultat à la hauteur.

Comme moi, vous aurez sûrement quelques moments de doute… mais si vous obtenez un résultat aléatoire ce n’est pas dû à la gestion de la couleur mais à l’oubli d’un détail (par exemple, une double gestion de la couleur par Photoshop et par l’imprimante…).

 

Les modes colorimétriques :

Les modes colorimétriques correspondent à une représentation numérique de la couleur, les modes les plus utilisés sont le RVB (écrans), le mode Lab (indépendant du périphérique) et mode le CMJN (imprimantes).

Le mode Lab, ou CIE Lab est un modèle colorimétrique créé en 1976 par la Commission Internationale de l’Éclairage, qui couvre la totalité du spectre vu par l’œil humain et le représente de façon uniforme. Une couleur est codée sur 3 valeurs :

  • L pour le % de Luminance (0 % noir, 100 % blanc)
  • a (- 120 / + 120) pour une gamme de couleurs du vert (- 120) au rouge (+ 120)
  • b (- 120 / + 120) pour une gamme de couleurs du bleu (- 120) au jaune (+ 120)

Le modèle Lab comprend toutes les couleurs RVB et CMJN, c’est pourquoi Photoshop l’utilise comme modèle de référence pour passer d’un modèle à l’autre.

Espace Lab :

Espace Lab

Les espaces colorimétriques :

Les espaces colorimétriques correspondent à une variante d’un mode colorimétrique, par exemple pour le mode RVB : l’espace Adobe 1998, sRGB… Plus l’espace colorimétrique est grand plus il sera possible de représenter une gamme étendue de couleurs. L’espace colorimétrique est à choisir en fonction de la destination de l’image : Adobe 1998 est bien adapté pour la retouche photographique et le sRGB pour les images destinées au Web.

Le calibrage :

Le calibrage est l’opération qui consiste à mesurer puis à enregistrer dans un fichier, les couleurs qu’un élément d’une chaîne numérique de traitement d’image est capable d’acquérir (scanner) ou de produire (écran, imprimante), dans un espace colorimétrique indépendant du périphérique comme le CIE Lab. L’ensemble des couleurs qu’un appareil est capable de restituer s’appelle le Gamut.

Les profils colorimétriques :

Les profils colorimétriques ou profils ICC (International Color Consortium) sont des fichiers obtenus par l’opération de calibrage et qui contiennent la fiche technique d’un périphérique à un instant «t». Bien que des profils génériques peuvent être fournis avec certains appareils, il est préférable de déterminer le profil ICC pour un appareil donné à une date donnée : dans ce cas il faut disposer d’un ensemble logiciel, sonde colorimétrique, chartes de référence.

Image avec profil ICC du scanner :

Image avec profil ICC du scanner
Survoler l’image pour la voir sans profil

 

Ce tutoriel a été créé par Jean-Guy Roy - Photographies.
Photoshoplus en a créé une nouvelle version conforme à l'originale, avec son autorisation.
Toute reproduction, exploitation ou diffusion du présent document est interdite.

Articles similaires :