Camera Raw corrections personnalisées

 

 

Ce tutoriel est écrit avec Photoshop CC et Camera Raw 9.6.

 

Camera Raw, corrections personnalisées

 

Camera Raw permet de traiter les fichiers bruts (RAW) de l’appareil photo. La procédure complète pour corriger ou « derawtiser » une photo, est progressive. On commence par analyser la photo, puis corriger la balance des blancs et les tons (lumière/contraste). Ensuite on peut corriger les couleurs, recadrer et/ou redresser la photo, améliorer la netteté, supprimer le bruit, corriger les aberrations chromatiques, les perspectives…

 

Ouverture d’une photo en RAW :

Formats RAW

Pour ouvrir une ou plusieurs photo en RAW dans Camera Raw, voir les explications détaillées dans cet autre tutoriel :

▶ Présentation de Camera Raw

Les explications qui suivent ne concernent pas les photos ou images en JPG, mais uniquement les photo en RAW.

 

Analyse de la photo et Histogramme :

Analyse de la photo :

Analyse de la photo

Avant de commencer à corriger une photo il faut passer un moment à la regarder, à l’analyser. Si la photo est bien cadrée, si elle penche, si elle a des distorsions, si elle est surexposée ou sous-exposée. En faisant cet inventaire vous avez un aperçu de ce qu’il y aura à faire.

Si la photo a été prise en plein jour, dans l’ombre, de nuit avec ou sans flash, la correction de sa balance des blancs sera différente.

Histogramme :

Dans Camera Raw, l’histogramme est une aide visuelle. Placé en haut à droite, il montre la répartition des pixels dans les tons et les couleurs de la photo.

Histogramme

Les couleurs sont les couleurs RVB, elles apparaissent par zones.

  • Blanc : pixels communs aux 3 couches
  • Rouge, Vert, Bleu : pixels de chaque couche
  • Cyan : pixels Vert et Bleu
  • Magenta : pixels Rouge et Bleu
  • Jaune : pixels Vert et Rouge

Dans l’histogramme on peut également voir les zones de l’image qui sont écrêtées, pour voir les zones foncées qui sont écrêtées,
cliquer sur l’icône de gauche (Avertissement d’écrêtage des tons foncés) ou touche U, les zones écrêtées s’affichent en bleu

Pour voir les zones claires écrêtées,
cliquer sur l’icône de droite (Avertissement d’écrêtage des tons clairs) ou touche O, les zones écrêtées s’affichent en rouge

Histogramme

Zones écrêtées

Une zone est écrêtée lorsqu’elle est saturée, que ce soit pour les couleurs RVB, pour le noir ou le blanc, dans l’histogramme il faut surveiller les éventuels écrêtages à gauche et à droite, une photo bien exposée ne doit pas avoir de crêtes aux extrémités. Toutes les images n’ont pas de zones écrêtées, cela dépend de la lumière lors de la prise de vues.

Ces zones écrêtées contiennent peu d’informations et sont saturées par rapport aux réglages actuels dans Camera Raw. En déplaçant les curseurs de réglages, cela influence les pixels et peut permettre de corriger l’écrêtage.

 

Recadrage et redressement :

Avant de commencer à corriger une photo il est logique de la recadrer si elle en a besoin, de façon à travailler sur l’aspect final de la photo et pas sur la photo entière. Mais ce n’est pas une obligation, on peut vouloir corriger entièrement la photo et ne la recadrer qu’à la fin. On peut également faire un premier recadrage « au plus proche » et ne le faire avec précision qu’à la fin des corrections ou même ensuite dans Photoshop.

Recadrage de la photo :

Pour recadrer dans Camera Raw,
prendre l’outil Recadrage ou touche C
faire un zoom arrière, de façon à voir le contour (gris) autour de la photo, soit avec l’outil Zoom, soit avec le clavier et la souris

placer l’outil Recadrage à l’extérieur de la photo, cliquer et encadrer celle-ci entièrement puis lâcher la souris
ensuite recadrer (couper) la photo en déplaçant les poignées aux angles

Recadrage

En maintenant la touche Maj on peut conserver les proportions, la touche Alt permet de recadrer à partir du centre et les touches Maj + Alt permettent de recadrer proportionellement et à partir du centre. Vous pouvez déplacer le cadre de recadrage en le prenant au centre.

En faisant un clic droit dans l’aperçu, vous pouvez choisir un aspect automatique (paramètre de taille prédéfini).

Aspects de recadrage

Par exemple, 9 à 16 veut dire 16/9, donc pour recadrer une photo en 16/9 il suffit de :
faire un clic droit
choisir 9 à 16
encadrer entièrement la photo en partant de l’extérieur (le cadre de recadrage apparaît)
repositonner éventuellement le cadre de recadrage en le prenant par le centre
valider le recadrage par double-clic

On peut également recadrer et corriger l’horizontalité (ou verticalité) en même temps,
maintenanir la touche Ctrl, l’icône se transforme en outil Redressement puis tracer une ligne de référence

Particularité de la touche Ctrl : elle se tranforme en outil Pipette au lieu de l’outil Redressement si dans les panneaux de droite, vous êtes sur un onglet Manuel, donc il faut revenir sur un panneau normal par exemple Réglage de base, pour avoir la touche Ctrl en outil Redressement.

Le recadrage est mémorisé dans les paramètres du fichier .xmp, donc l’image en RAW n’est pas réellement recadrée (coupée). Pour retrouver l’image entière il suffit de reprendre l’outil Recadrage, même après fermeture et réouverture du fichier RAW.

On peut également profiter du recadrage pour faire pivoter la photo, il faut placer le pointeur à l’extérieur du cadre de recadrage.

Il est également possible de recadrer la photo avec l’outil Transformation. Cet outil est par défaut déstiné à corriger les déformations de perspective, par exemple sur des monuments, mais il peut aussi permettre de recadrer. Pour cela il faut se servir des curseurs Echelle (pour augmenter ou diminuer le champ de vision) et Décalage X ou Décalage Y (pour positionner la partie visible de la photo). La validation de la transformation se fera au moment de la fermeture de la photo.

Pour annuler un recadrage en cours,
appuyer sur la touche Echap (ou Escape)

Redressement de la photo :

Le redressement de la photo peut se faire si elle n’est pas parfaitement alignée horizontalement (ou verticalement). Pour la procédure complète, Camera Raw va associer automatiquement l’outil Redressement avec l’outil Recadrage.

Pour redresser la photo,
prendre l’outil Redressement ou touche A
en partant d’un point de départ, tracer un guide (de correction) dans l’aperçu, jusqu’à un point d’arrivée
puis lâcher le bouton gauche de la souris

Outil Redressement

Il faut suivre une ligne de référence dans la photo pour tracer ce guide. Camera Raw redresse la photo et affiche automatique un cadre de recadrage (outil Recadrage).

Il faut tracer la ligne avec précision. Tant que vous ne lâchez pas le bouton de la souris, vous pouvez déplacer la ligne (guide), donc la position du point d’arrivée.

Pour valider la correction,
faire un double-clic dans le cadre de recadrage pour le valider et valider le redressement

Pour annuler avant validation (avant le double-clic),
appuyer sur la touche Echap

Pour annuler et recommencer,
utiliser les touches Ctrl + Z pour revenir en arrière

 

Présentation des outils et des panneaux :

Pour connaître le fonctionnement des outils et le rôle des panneaux, voir cet autre tutoriel :

▶ Présentation de Camera Raw

Outils et panneaux

 

Corrections de base, automatiques :

Pour corriger une photo, tout commence par le panneau (ou onglet) Réglages de base. C’est là que vous allez pouvoir corriger les 2 principaux aspects de la photo qui sont la balance des blancs et la luminosité et le contraste, donc les tons de la photo.

Pour appliquer les réglages automatiques qui permettent de corriger simplement (et facilement) la photo, vous pouvez consulter cet autre tutoriel :

▶ Camera Raw, corrections automatiques (le tuto n’est pas encore en ligne)

Correction automatique de la balance des blancs :

afficher le panneau (ou onglet) Réglages de base
en haut du panneau, dans le menu déroulant Balance des blancs, sélectionner Auto ou laisser sur Telle quelle si la correction automatique ne convient pas

Balance des blancs

  • Auto : Camera Raw effectue une correction automatique de la photo
  • Telle quelle : c’est la balance des blancs mémorisée dans l’appareil photo lors de la prise de vue, donc celle par défaut pour la photo

Conditions particulières :

Si la photo a été prise dans des conditions particulières d’éclairage, on peut sélectionner un autre choix : Lumière naturelle (lumière du jour), Nuageuse (ciel nuageux), Ombre (ombres fortes), Tungstène (éclairage tungstène ou au sodium), Fluorescente (éclairage fluorescent), Flash (photo avec flash) ou Personnalisée (s’affiche si vous modifiez manuellement les réglages).

Correction automatique de la luminosité et du contraste :

Dans le panneau Réglages de base,
cliquez sur Auto pour que Camera Raw analyse l’image et effectue des ajustements

Luminosité et contraste automatique

 

Corrections de base, manuelles :

Correction manuelle de la balance des blancs :

Après avoir appliqué le réglage automatique (Auto) ou un choix particulier, ou à partir de la balance des blancs de l’appareil photo (Telle quelle), si la balance des blancs ne convient pas vous pouvez modifier manuellement les 2 curseurs Température et/ou Teinte.

  • Température : permet de faire varier la température de la lumière, vers la gauche (Bleu) ou vers la droite (Jaune)
  • Teinte : permet de faire varier la teinte globale de la photo, du Vert vers le Magenta. Peut servir à corriger une dominante couleur

Balance des blancs manuelles

Le curseur Température permet d’influencer la lumière, on peut donc soit réchauffer la photo en déplaçant le curseur vers la droite (Jaune) soit la refroidir en le déplaçant vers la gauche (Bleu).

Correction manuelle de la luminosité et du contraste :

Si la correction Auto ne convient pas, vous pouvez agir manuellement sur les réglages.

Vous avez 6 curseurs pour agir sur les tons : Exposition, Contraste, Tons clairs, Tons foncés, Blancs ou Noirs.

Ces curseurs permettrent de modifier la lumière ou le contraste de la photo. Les 3 curseurs du bas du panneau (Clarté, Vibrance et Saturation) concernent les couleurs, voir la rubrique : Réglages des couleurs

  • Exposition : corrige la luminoisté globale
  • Contraste : variation du contraste (des tons moyens)
  • Tons clairs : variation des zones lumineuses
  • Tons foncés : variation des zones foncées
  • Blancs : variation de l’écrêtage des blanc
  • Noirs : variation de l’écrêtage des noirs

Luminosité et contraste manuels

Il faut déplacer les curseurs en fonction de vos choix, en partant de préférence du réglage Auto, si celui-ci ne convient pas parfaitement. Configurer tous les curseurs manuellement, en partant de la photo originale, donc sans automatisme, demande une grande pratique et n’est pas abordé ici.

Corrections de l’objectif et des aberrations chromatiques :

Le panneau Correction de l’objectif permet de corriger les déformations optiques et/ou de supprimer des aberrations chromatiques.

Correction de la déformation de l’objectif :

Dans le panneau (ou onglet) Correction de l’objectif, vous avez un onglet Profil et un onglet Manuel. L’onglet Profil permet d’appliquer une correction automatique de l’objectif en prenant en charge la marque et l’objectif de l’appareil photo.

afficher le panneau Correction de l’objectif
cocher la case Activer le profil de correction, les menus déroulants deviennent accessibles
dans le menu Configuration, choisir Auto

Si le profil est détecté automatiquement il apparait dans les menus déroulants. Si le profil n’est pas automatiquement détecté, il faut sélectionner manuellement dans les menus déroulants, la marque de l’appareil photo et le modèle de l’objectif.

Si le modèle exacte de l’objectif n’est pas dans la lste, on peut choisir un modèle « au plus proche », par exemple un autre 50mm si la photo a été prise avec un 50mm, sinon vous n’aurez pas de correction automatique de la part de Camera Raw.

Si le modèle d’objectif est récent, et qu’il n’est pas dans la liste, il faut mettre à jour Camera Raw, pour cela voir à la rubrique : Mise à jour et nouveautés de Camera Raw.

Configuration :

  • Par défaut : profil de l’appareil, si profil détecté ou pas de correction, si profil non détecté
  • Auto : corrections automatiques en fonction du profil (si détecté)
  • Personnalisée : pour sélectionner manuellement le profil ou les corrections avec les choix plus bas dans le panneau

Si le profil n’est pas détecté automatiquement,
dans les autres menus déroulant, choisir la marque, le modèle et le profil de l’objectif

  • Créer : marque de l’appareil
  • Modèle : modèle de l’appareil
  • Profil : profil de objectif (choix uniquement si plusieurs profils disponibles)

Correction de la déformation de l'objectif

Tout en bas du panneau, vous pouvez faire varier le degré de correction à l’aide du curseur Déformation (de 0 à 200 %, 100 étant la valeur par défaut). Si le curseur est à 0 cela annule les corrections du profil. La correction va principalement corriger une déformation optique en forme de barillet (convexe ou bombée) ou en forme de coussinet (concave ou en creux).

Le curseur Vignettage ne sert que s’il y a du vignettage à corriger.

Dans l’autre onglet Manuel, il est possible de faire varier la correction manuellement, à l’aide du 1er curseur en haut du panneau, de convexe à concave. C’est une correction manuelle qui modifie la correction par rapport à la correction Auto de l’onglet Profil. Contrairement à la correction Auto (de l’onglet Profil), la correction manuelle (onglet Manuel) peut engendrer des zones vides autour de la photo, en cas de déformation en creux (concave). Dans ce cas il faudra ensuite recadrer la photo pour supprimer ces zones vides.

Correction manuelle de l'objectif

Comme indiqué, en haut du panneau Correction de l’objectif, pour effectuer des corrections manuelles il faut maintenant utiliser l’outil Transformation ou les touches Maj + T. En prenant l’outil Transformation, s’affiche un panneau spécifique qui contient des réglages manuels.

La correction manuelle n’est nécessaire qui si la correction automatique n’a pas produit un effet optimal.

Pour la correction des perspectives et l’utilisation de l’outil Transformation, voir à la rubrique : Correction des perspectives.

Correction des aberrations chromatiques :

Dans la photo, il peut apparaître des aberrations chromatiques, sous la forme de franges colorées sur les contours ou les bords des zones de couleurs.

Si la photo présente des aberrations chromatiques (latérales), pour effectuer une correction automatique,
afficher le panneau Correction de l’objectif
en haut du panneau, cocher la case Supprimer l’aberration chromatique

Supprimer l'aberration chromatique

Pour effectuer des corrections manuelles des aberrations chromatiques,
dans le panneau (ou onglet) Corrections de l’objectif, afficher l’onglet Manuel

Dans cet onglet, vers le centre, vous avez des curseurs de couleurs qui permettent de diminuer des franges colorées en Violet ou en Vert (en Quantité et/ou en Teinte).

Supprimer la frange (manuel)

Pour avoir un aperçu des zones concernées dans la photo,
maintenir la touche Alt et déplacer le curseur de Quantité

Afficher uniquement la frange colorée

Cela affiche uniquement les zones ou contours en noir sur fond blanc et permet de les situer dans la photo. Relâcher ensuite la touche Alt, elle ne sert que d’aide visuelle provisoire.

agrandir fortement la photo vers 200% sur une zone colorée
déplacer le curseur de la couleur concernée, donc Violet ou Vert, afin de faire disparaître la frange colorée

Le curseur Teinte en dessous de la couleur détermine la plage d’action du curseur Quantité, on peut donc faire varier sa plage d’action si nécessaire, soit pour mieux cibler la couleur soit pour modifier l’étendue de son action.

 

Étalonnage de l’appareil photo :

Dans le panneau Étalonnage de l’appareil photo vous pouver indiquer à Camera Raw la façon de prendre en compte la photo, en choisissant un Profil.

Version du processus :

afficher le panneau Étalonnage de l’appareil photo

Le processus est le traitement utilisé par Camera Raw pour développer la photo en RAW. Par défaut le processus est 2012 (version actuelle). Si ce n’est pas ce Processus qui est affiché, il faut le sélectionner manuellement dans le menu déroulant, donc pour l’appliquer. Le processus 2012 est le plus performant.

Processus 2012

laisser le choix du Processus sur 2012 (version actuelle) ou le sélectionner

Si votre photo a déjà été traitée avec un ancien processus, vous aurez une icône jaune (triangle), il suffit de cliquer dessus pour appliquer le nouveau processus.

Le choix du processus influence en particulier les réglages dans le panneau Réglages de base, les curseurs de réglages des tons sont différents, mais le choix 2012 reste plus performant.

Processus 2012 : réglages Exposition, Contraste, Tons clairs, Tons foncés, Blancs et Noirs
Processus 2010 et 2003 : réglages Exposition, Récupération, Lumière d’appoint, Noirs, Luminosité et Contraste.

Choix du profil :

Le profil d’étalonnage est une méthode qui permet de calibrer les couleurs de la photo. Par défaut, Camera Raw affiche le profil Adobe Standard, ce profil est à privilégier.

Mais il est possible de changer de profil pour obtenir un rendu différent. Suivant votre objectif si votre objectif est ancien ou récent vous aurez des choix différents.

Pour un ancien modèle d’objectif (et/ou d’appareil photo), le menu déroulant affiche le choix entre 3 profils :Adobe Standard, ACR 4.4 ou ACR 3.2. Dans ce cas, il faut conserver le choix Adobe Standard, les 2 autres étant des profils anciens.

Profils pour anciens modèles

Pour un modèle récent d’objectif, le menu déroulant affiche le choix entre 5 profils : Adobe Standard, Camera Landscape, Camera Neutral, Camera Portrait, Camera Standard ou Camera Vivid.

Profils récents

Dans ce cas, vous pouvez sélectionner le profil en fonction du rendu de la photo (résultat visuel souhaité). Chaque profil modifie la gestion des tons foncés et des couleurs RVB.

  • Adobe Standard : profil standard par défaut
  • Camera Landscape : profil pour une photo de paysage
  • Camera Neutral : profil plutot neutre ou équilibré
  • Camera Portrait : photo de portrait
  • Camera Standard : rendu de l’appareil photo
  • Camera Vivid : couleurs plus saturées

Dans le bas du panneau il est ensuite possible de modifier manuellement les Tons foncés ou les couleurs RVB. Le curseur des Tons foncés se déplace entre le Vert et le Magenta et peut donc permettre également de corriger une dominante couleur. Pour les couleurs RVB, elle peuvent se corriger en Teinte et en Saturation.

Pour ajuster finement les couleurs, vous pouvez également aller dans le panneau TSL/Niveaux de gris, voir des explications à la rubrique suivante : Réglages des couleurs.

Panneau TSL/Niveaux de gris

Si vous avez plusieurs photo à traiter dans Camera Raw et que vous voulez leur affecter un profil particulier, vous pouvez créer un Paramètre prédéfini (dans le panneau correspondant). Voir la rubrique ► Création et utilisation d’un paramètre prédéfini (preset).

 

Réglages des couleurs :

Réglage automatique des couleurs :

Dans le panneau (ou onglet) Réglages de base, les couleurs de la photo sont ajustées (automatiquement ou manuellement) à l’aide du réglage de la balance des blancs. Ensuite on peut personnaliser manuellement ces couleurs, les augmenter ou les diminuer.

afficher le panneau Réglages de base
sélectionner la Balance des blancs Auto ou choisir une balance particulière (Lumière naturelle, Nuageuse…)

Exemple de Balance des blancs Telle quelle (en haut) et Auto (en bas) :

Balance des blancs Telle quelle et Auto

Réglage manuel des couleurs :

Pour personnaliser les couleurs, en bas du panneau vous avez 3 curseurs :

  • Clarté : permet d’augmenter le contraste local (tons moyens)
  • Vibrance : permet de modifier les couleurs les moins saturées de la photo
  • Saturation : permet de modifier les couleurs globalement

Clarté :

Le curseur Clarté ne modifie pas directement les couleurs, il fait varier principalement les tons moyens, donc la clarté globale de la photo. Néanmoins si la clarté est modifiée, l’intensité des couleurs varie, elles deviennent plus sombres ou plus claires.

Il faut ajuster la Clarté sur un écran bien calibré ou au moins avec une luminosité ajustée, sinon vous n’aurez pas le même visuel sur un autre écran ou même à l’impression de la photo.

Conseil Adobe : « Pour un effet optimal, déplacez le curseur vers la droite jusqu’à apercevoir des halos à proximité des détails de contour de l’image, puis réduisez légèrement la clarté ».

Réglage Clarté

Vibrance des couleurs :

Le curseur Vibrance permet d’augmenter (ou diminuer) les couleurs les moins saturées. Sa variation empêche également de saturer les tons de couleur chair.

déplacer le curseur Vibrance vers la droite pour augmenter ou vers la gauche pour diminuer les couleurs

Attention, plus on augmente les couleurs, plus on obtient un effet « carte postale ».

La Vibrance en limitant son effet aux couleurs les moins saturées, permet de limiter l’écrêtage.

Réglage Vibrance

Saturation des couleurs :

La Saturation permet d’augmenter ou de diminuer la richesse des couleurs de façon globale (toute les couleurs en même temps).

déplacer le curseur Saturation vers la droite ou vers la gauche en fonction de l’intensité des couleurs désirée

Attention lors des réglages, de ne pas saturer les couleurs, cela produirait un effet « suréaliste ».

Réglage Saturation

À tout moment des réglages, vous pouvez comparer avec l’image originale en appuyant alternativement sur la touche P. Vous pouvez également réinitialiser entièrement l’image en maintenant la touche Alt et en appuyant sur le bouton Annuler (qui s’est transformé en Réinitialiser).

Réglages plus précis des couleurs :

Si vous avez besoin d’augmenter (ou diminuer) les couleurs de façon plus précise, il faut utiliser dans ce cas le panneau TSL/Niveaux de gris, qui donne accès à 8 couleurs différentes. Cela peut être utile si vous ciblez une ou plusieurs couleurs en particulier. TSL veut dire Teinte, Saturation, Luminance, donc les possibilités de modifications des couleurs sont beaucoup plus étendues qu’avec RVB. En parcourant le panneau TSL on a accès à 3 fois 8 couleurs (24 réglages possibles) !

TSL/Niveaux de gris

Par exemple dans l’onglet Saturation, on peut n’augmenter qu’une seule couleur avec précision. Pour chaque onglet, le bouton Par défaut en haut permet de remettre tous les curseurs à 0 (pour l’onglet en cours).

  • Teinte : modifie la couleur
  • Saturation : modifie l’intensité de la couleur
  • Luminance : modifie la luminosité de la couleur

Si l’on coche la case Convertir en niveaux de gris, l’affichage du panneau bascule sur d’autres réglages et cela convertit la photo en noir et blanc. Dans ces réglages vous avez en haut un choix Auto ou Par défaut. Le choix Auto propose une conversion équilibrée (mélange homogène) alors que le choix Par défaut permet de régler manuellement tous les curseurs.

Réglage couleur avec l’outil Réglage ciblé :

Dans la photo, au lieu de déplacer directement les curseurs, on peut se servir de l’outil Réglage ciblé pour modifier une couleur (ou une zone de couleurs). Cet outil agit sur la photo à l’emplacement où il est utilisé, mais en fonction du panneau sélectionné.

prendre l’outil Réglage ciblé ou touche T
afficher le panneau TSL/Niveaux de gris ou les touches Ctrl + Alt + 4
placer l’outil dans une zone de couleur, cliquer dans cette zone et en maintenant le clic, déplacer l’outil horizontalement

Le déplacement de l’outil fait varier le curseur correspondant à la couleur ou au couleurs ciblées, dans le panneau TSL, dans l’onglet actif (uniquement), soit vers la droite soit vers la gauche. Par exemple, si l’onglet actif est Teinte (vous avez cliqué sur l’onglet et il est au premier plan), la variation a lieu dans cet onglet. Si bien sûr on active l’onglet Saturation, la variation de l’outil agira dans cet autre onglet. Les onglets sont donc indépendants l’un de l’autre, par rapport à l’outil. Si la zone sur laquelle vous cliquez/déplacer l’outil contient plusieurs couleurs mélangées, cela déplacera plusieurs curseurs.

Après avoir utilisé l’outil directement dans la photo, on peut ajuster le curseur correspondant avec plus de précision.

Les touches Ctrl + Maj + Alt + H permettent d’accéder directement à l’outil Réglage ciblé et au panneau TSL/Niveaux de gris.

Pour voir tous les raccourcis clavier, vous pouvez aller sur cette autre page :

▶ Raccourcis Camera Raw

 

Accentuation de la netteté :

Si votre photo manque de netteté ou est un peu floue, il est possible de l’améliorer.

agrandir l’image à 100%
afficher le panneau Détails

Dans le haut du panneau vous avez 5 curseurs : Gain, Rayon, Détails et Masquage.

Réglage automatique (par défaut) :

Par défaut, Camera Raw applique un réglage de netteté à l’ouverture de la photo, pour la plupart des photo c’est suffisant.

Netteté, réglage automatique

Réglage manuel de la netteté :

Il est possible de régler la netteté manuellement. Dans le panneau Détails il suffit de modifier les réglages.

  • Gain : variation de l’accentuation des contours
  • Rayon : étendue des détails autour des contours
  • Détail : variation de l’intensité du processus Gain et Rayon
  • Masquage : limiter l’effet d’accentuation, pour protéger les applâts de couleur

agrandir l’aperçu à 100% et cibler une zone de la photo qui manque de netteté
modifier les curseurs pour augmenter la netteté

Réglage du Gain : permet d’accentuer la netteté des contours. Choisir entre 25 et 100. Plus le Gain est important plus il augmente la netteté, mais faire apparaitre également du grain.

Réglage du Rayon : permet de faire varier l’étendue du Gain autour des contours, leur largeur. Plus la photo contient des élements précis, moins il faut augmenter ce réglage. À faire varier également en fonction de la distance du sujet, plus le sujet est loin plus on peut augmenter le Rayon et inversement. Si l’image contient à la fois des élement loins et proches, laisser par défaut à 1,0.

Réglage Détails : définit la quantité d’informations haute fréquence et l’intensité du processus. Permet surtout d’éliminer le flou et d’améliorer les textures. Visuellement, il permet de lisser les zones entre les contours.

Réglage Masquage : permet de préserver les zones d’aplats de couleur. Si l’image ne contient pas de grandes zones d’aplats de couleur, il est préférable de le laisser à 0.

Source Adobe :
Masquage : commande un masque de contour. Lorsque la valeur de masquage est définie sur zéro (0), toutes les zones de l’image sont accentuées uniformément. Lorsque la valeur de masquage est définie sur 100, la netteté se limite pratiquement aux zones situées près des contours les plus marqués.

Attention, tous ces curseurs sont a doser finement car ils ont tendance à augmenter le bruit !

Astuce pour voir les contours :

Une astuce permet de n’afficher que les contours dans la photo,
maintenir la touche Alt et déplacer un des curseurs

Cela n’affiche que les contours et permet de mieux voir l’impact du curseur. L’affichage est différent en fonction du curseur choisi.

Voir les contours

lâcher ensuite la touche Alt pour voir l’image avec ses couleurs

Réglage local de la netteté :

Pour corriger la netteté localement dans la photo, il faut utiliser l’outil Pinceau de retouche (ancien nom : Pinceau de réglage). Dans son panneau de réglages, tout en bas, vous avez un curseur Netteté.

prendre l’outil Pinceau de retouche ou touche K
agrandir l’aperçu sur la zone à retoucher (au moins à 100%)

remettre tous les curseurs de l’outil à 0 (par défaut) soit un à un soit tous ensemble en cliquant sur l’icône du panneau en haut à droite et en choisissant : Réinitialiser les paramètres…
peindre la zone avec l’outil
déplacer le curseur de Netteté pour corriger la netteté localement

Remettre les paramètres par défaut

On peut activer le Masque en cochant sa case, en bas des réglages, pour voir la zone peinte. Pour comparer les corrections avec l’original, utiliser soit la touche P, soit la touche Q (aperçus multiples).

Pour annuler une action, utiliser les touches Ctrl + Alt + Z.

 

Correction du bruit :

Le bruit dans une photo est un bruit numérique, généré par le capteur de l’appareil photo. Il existe plusieurs sortes de bruits numériques, on peut avoir du bruit de luminance (défauts monochromes ou grain), du bruit de chrominance (défauts de couleurs ou de pixels colorés) ou du bruit structuré (défauts de traits parasites).

Toutes les photos n’ont pas besoin d’une correction manuelle du bruit, dans la mesure où à l’ouverture dans Camera Raw, celui-ci applique déjà une correction automatique.

Correction automatique du bruit :

La correction du bruit s’effectue dans le panneau (ou onglet) Détails, dans le bas du panneau vous avez des curseurs. À l’ouverture de la photo, Camera Raw applique automatiquement une correction du bruit de couleur, à l’aide des curseurs : Couleur (25), Détail de la couleur (50) et Lissage de la couleur (50), donc si la photo est faiblement bruitée, ces réglages sont suffisants en général.

Correction automatique du bruit de couleur

On doit corriger le bruit en dernier, car il est amplifié par toutes les corrections précédentes. Mais après avoir corrigé le bruit, il peut être nécessaire de retourner régler la netteté, si on modifié celle appliquée par défaut (automatique).

Correction manuelle du bruit :

Si vous constatez que la correction automatique n’est pas adaptée ou insuffisante, vous pouvez corriger manuellement le bruit. C’est souvent nécessaire pour une photo fortement bruitée.

Pour corriger le bruit manuellement,
agrandir la photo avec l’outil Zoom au moins à 100%
prendre l’outil Main ou maintenir provisoirement la Barre d’espace et chercher visuellement une zone bruitée, très souvent ce sont les zones sombres dans la photo

Dans le bas du panneau (ou onglet) Détails, dans la partie Réduction du bruit, vous avez 2 groupes de 3 curseurs, le premier groupe concerne le bruit de luminance et le second le bruit de couleurs, en fonction du bruit détecté dans la photo, vous pouvez intervenir sur le bruit en modifiant ces curseurs.

Correction du bruit de luminance (monochrome ou niveaux de gris) :

Bruit de luminance

Bruit de luminance

Utiliser les 3 curseurs du haut du panneau : Luminance, Détail de la luminance et Contraste de luminance, pour corriger du bruit de luminance, donc des défauts monochromes, d’une seule couleur.

déplacer le curseur Luminance vers la droite pour activer la fonction de correction puis ajuster ensuite sa valeur
ajuster ensuite la correction à l’aide des 2 autres curseurs

Réduction du bruit de Luminance

  • Luminance : réduire le bruit de luminance
  • Détail de la luminance : seuil du bruit de luminance, sert de variable au curseur Luminance
  • Contraste de luminance : variation du contraste du bruit (s’il est plus ou moins sombre/clair)

Chaque photo étant différente il n’y a pas réglage standard, il faut doser les curseurs en fonction du bruit que vous voyez dans la photo. Par défaut Camera Raw n’applique pas de correction du bruit de Luminance, car ce genre de bruit n’est pas toujours présent.

Attention au reste de la photo ! Car en traitant une zone, dans l’aperçu, cela corrige également les détails dans le reste de la photo. Donc on traite le bruit localement dans l’aperçu mais ensuite il faut peut-être le diminuer en regardant le reste de la photo. Il vaut mieux une faible correction qu’une correction trop forte qui peut faire apparaître des zones floues.

Le bruit de Luminance est corrigé en ajoutant un flou gaussien, donc si vous augmenter trop la correction vous allez perdre de la netteté dans les zones très détaillées de la photo.

Correction du bruit de chrominance (couleurs) :

Camera Raw applique déjà une correction de bruit de couleurs, mais vous pouvez faire varier manuellement cette correction à l’aide des 3 curseurs : Couleur, Détail de la couleur et Lissage des couleurs.

Bruit de chrominance

Bruit de chrominance

  • Couleur : réduction du bruit de chrominance
  • Détail de la couleur : seuil du bruit de chrominance, sert de variable au curseur Couleur
  • Lissage des couleurs : variation de lissage

Réduction du bruit de chrominance

Attention de ne pas créer de dégradation des pixels (moutonnement ou effet baveux). Penser à regarder le reste de la photo, après cette correction.

Pour comparer les corrections avec la photo d’origine on peut soit appuyer alternativement sur la touche P soit utiliser l’aperçu en 2 fenêtres, en cliquant sur les icônes en bas à droite de l’aperçu, ou touche Q. Si vous avez déjà effectué d’autres corrections, le plus simple est de faire un Instantané (dans le panneau correspondant) avant correction du bruit, de façon à pouvoir basculer sur cet instantané pour comparer. On peut activer un instantané directement, en cliquant sur le menu des panneaux puis dans le sous-menu Appliquer un instantané, donc tout en restant sur le panneau Détails.

Le bruit de chrominance est corrigé par Camera Raw, en éliminant les pixels de couleurs parasites et en les remplaçant par des pixcels voisins.

Correction locale du bruit :

Si vous avez besoin de corriger le bruit localement, il faut utiliser l’outil Pinceau de retouche. Prendre l’outil puis tout en bas de son panneau de réglages, vous avez des curseurs et en particulier celui de Réduction du bruit. Mettre tous les autres curseurs à 0, augmenter ce curseur par exemple vers 50, puis peindre la zone à retoucher avec l’outil. Faire varier ensuite la valeur (50) en fonction de la correction nécessaire.

En fait on peut peindre la zone à corriger avant et déplacer le curseur après ou inversement. Vous pouvez activer un visuel pour voir ce que vous peignez en cochant la case Masque.

 

Correction des perspectives :

Pour corriger des défauts de perspective dans la photo, Camera Raw vous propose de les corriger automatiquement ou manuellement.

Avant de corriger les déformations de perspective, il faut appliquer les corrections automatiques de l’objectif. Voir en détails, à la rubrique : Correction de l’objectif et des aberrations chromatiques.

Pour corriger les déformations de perspective,
prendre l’outil Transformation ou touche Maj + T

Son panneau de réglage s’affiche (Upright), en haut vous avez des icônes pour des corrections automatiques et en bas plusieurs curseurs pour des corrections manuelles.

Dans les versions précédentes de Camera Raw, ces réglages étaient disponibles dans l’onglet Manuel du panneau Correction de l’objectif (fonctions Upright).

Correction automatique des perspectives :

  •   (Sans) : désactive les fonctions de correction
  •   (Automatique) : applique des corrections équilibrées
  •   (Niveau) : applique uniquement des corrections de niveau (horizontal)
  •   (Vertical) : applique des corrections verticales et de niveau
  •   (Complet) : applique à la fois des corrections horizontales, verticales et de niveau
  •   (Repères) : permet de personnaliser les corrections à l’aide de repères (ou guides) dynamiques

Il suffit de cliquer sur les icônes pour appliquer une correction automatique (par détection). Le choix de la façon de corriger dépend de chaque photo. On peut ensuite, après avoir appliqué une correction automatique, modifier l’aspect, ou faire un décalage d’échelle et/ou de position (Décalage X et/ou Y).

Attention : la fonction Upright (les automatismes du haut des réglages) sont prioritaires sur les corrections manuelles, c’est à dire que pour les 3 réglages manuels : Vertical, Horizontal et Rotation, on ne peux pas cumuler une correction automatique et une correction manuelle, c’est la correction automatique qui s’appliquera (priorité). Par contre pour les 4 autres réglages : Aspect, Echelle, Décalage X et Décalage Y, on peut les cumuler.

Différence entre Complet et Auto : Complet corrige les lignes horizontales, verticales et de niveau, alors qu’Auto fait une correction équilibrée de l’ensemble (avec rotation éventuelle). Vous pouvez cliquer alternativement sur ces 2 icônes pour comparer les résultats.

Les curseurs Echelle et Décalage X/Y servent en fait de recadrage, si les corrections de perspectives ont fait apparaître des zones vides autour de la photo, on peut donc agrandir (zoom) ou décaler la photo. Le recadrage sera effectif au moment de la sortie de Camera Raw.

On ne peut pas cumuler un des automatismes avec Repères, si on trace 2 repères, cela annule les icônes d’automatisme.

Exemple de correction avec les automatismes :

Correction automatique des perspectives

Pour cette photo, la meilleure correction est : Complet. Cela ne veux pas dire que ce sera le cas pour toutes les photos.

Correction dynamique avec des repères (ou guides) :

Pour utiliser l’icône Repères qui sert à corriger de façon dynamique les perspectives,
cliquer sur l’icône Repères
tracer un repère en partant d’un point de départ vers un point d’arrivée, en se servant d’une ligne de référence dans la photo
recommencer avec un second repère

La photo est corrigée par rapport à ces repères (ou guides). On peut ensuite repositionner (avec précision) les points de départ et d’arrivée (cercle). Si la correction ne convient pas ou pour affiner cette correction, vous pouvez tracer d’autres repères, mais en général 2 repères suffisent.

Pour effacer tous les Repères,
cliquer en bas à droite sur le bouton Effacer les repères

Pour supprimer un repère,
faire un clic droit dessus et choisir Supprimer le repère

Exemple de correction avec des repères :

Correction dynamique avec des repères

2 Repères sont suffisant pour cette photo. La position précise des repères influence la correction. Pour cette photo, le résultat est meilleur avec l’automatisme Complet qu’avec des repères dynamiques, placés manuellement.

Correction manuelle des perspectives :

Pour corriger manuellement les perspectives vous pouvez au préalable utiliser (partiellement) les corrections automatiques ou ne pas les utiliser du tout.

  •   Vertical : bascule verticale, comme pour corriger une photo prise en plongée (par dessus) ou en contre-plongée (par en dessous)
  •   Horizontal : bascule horizontale (gauche-droite)
  •   Rotation : rotation de la photo, autour d’un axe central
  •   Aspect : modification des proportions (horizontale ou verticale)
  •   Echelle : agrandissement ou réduction
  •   Décaler X : déplacement horizontal (gauche ou droite)
  •   Décaler Y : déplacement vertical (haut ou bas)

En bas du panneau vous pouvez activer :

  • Grille : aide visuelle pour les corrections
  • Loupe : permet de voir une zone en détail
  • Incrustation : pour afficher ou masquer les repères

On peut afficher provisoirement la Loupe en maintenant la touche Alt.

Il n’y a pas de fonction automatique pour remettre tous les curseurs par défaut (à 0 ou à 100 pour Echelle), on doit le faire manuellement.
Vous pouvez comparer les corrections soit avec la touche P (photo d’origine) soit avec la touche Q (aperçus multiples).

Exemple de correction entièrement manuelle, donc sans utiliser les automatismes :

Correction manuelle des perspectives

On affiche la Grille puis on utilise les curseurs pour corriger les déformations de perspectives.

Correction manuelle des perspectives

 

Sortie de Camera Raw (enregistrement) :

Après avoir corrigé ou modifié la photo, pour l’enregistrer vous pouvez soit l’ouvrir dans Photoshop soit l’enregistrer directement à partir de Camera Raw, dans un autre format. La photo originale en RAW ne sera pas modifiée, c’est un double de cette photo qui peut être enregistré.

Lorsque vous faites des corrections ou modifications de la photo, un fichier annexe au format .xml (avec le même nom que la photo) est créé dans le même dossier, c’est ce fichier qui contient les modifications. Il sera automatiquement lu (chargé) lors de la prochaine ouverture de la photo par Camera Raw.

Fichier .xmp

Ouverture de la photo modifiée dans Photoshop :

Pour ouvrir la photo modifiée dans Photoshop et fermer Camera Raw,
cliquer en bas sur le bouton Ouvrir une image

Ensuite dans Photoshop, vous pourrez enregistrer la photo dans un autre format. Il faut également ouvrir la photo dans Photoshop si celle-ci est destinée à un affichage sur Internet ou sur écran, de façon à l’enregistrer ensuite par le menu Enregistrer pour le web.

Pour ouvrir la photo directement en tant qu’objet dynamique dans Photoshop,
maintenir la touche Maj et cliquer sur le bouton Ouvrir une image, qui s’est tranformé en Ouvrir un objet

Camera Raw se ferme et la photo s’ouvre en tant qu’objet dynamique. La dynamique permet de revenir ensuite sur les réglages (de Camera Raw), dans Photoshop il suffira de faire un double-clic sur la ligne du calque pour que cela affiche à nouveau Camera Raw.

Il est possible d’automatiser l’ouverture de toutes les photo en tant qu’objet dynamique, de Camera Raw vers Photoshop, il suffit de cocher la case dans le flux de production.

Pour ouvrir une copie de la photo,
maintenir la touche Alt et cliquer sur le bouton Ouvrir une image, qui s’est tranformé en Ouvrir une copie

Camera Raw se ferme et la photo modifiée apparaît dans Photoshop. Une copie permet de conserver le fichier RAW intacte c’est à dire qu’il n’y aura pas création du fichier annexe en .xmp.

Enregistrement direct de la photo modifiée :

À partir de Camera Raw vous pouvez enregistrer directement la photo dans un format de fichier.

cliquer sur le bouton en bas à gauche Enregistrer l’image…

Dans la fenêtre Options d’enregistrement qui s’affiche,
sélectionner le format du fichier (extension) désiré : .DNG, .JPG, .TIF ou .PSD
puis donner un Nom à la photo

Options d'enregistrement

En haut de la fenêtre vous pouvez sélectionner l’emplacement de Destination et au centre de la fenêtre vous avez des options en fonction du format choisi.

DNG : ce format est un format RAW « universel » qui conserve à la fois l’image d’origine et l’image modifiée. Il n’y a pas création de fichier .xmp annexe, car les modifications sont incorporées aux .dng.

Compatibilité (de Camera Raw) : si vous avez une version récente de Photoshop, conservez le choix par défaut (7.1 et supérieur), si vous avez une ancienne version de Photoshop et que vous voulez assurer la compatibilité, choisir en fonction de la version.

JPEG (ou jpg) : ce format est paramétrable (qualité de compression) mais destructif.
Qualité : ce sont les mêmes paramètres que Photoshop donc choisir la qualité (taux de compression).

TIFF (ou TIF) : ce format est non compressé donc non destructif mais très volumineux.
Compression : choisir avec ou sans compression.

PSD : c’est le format natif de Photoshop.

JPEG, TIFF et PSD (commun au 3 formats) :
Espace colorimétrique : permet de modifier l’espace colorimétrique de la photo
Dimensionnement : permet de redimensionner la photo
Netteté de sortie : ajoute un filtre de netteté

En bas de Camera Raw, le bouton Annuler sert à annuler les corrections (ou modifications) et à quitter Camera Raw. Le bouton Terminer ferme la photo, quitte Camera Raw et conserve les corrections (ou modifications) dans le fichier .xmp.

Si vous maintenez la touche Alt et que vous cliquez sur le bouton Enregistrer l’image, Camera Raw va enregistrer directement la photo dans le dernier format choisi dans la fenêtre Options d’enregistrement, donc sans afficher cette fenêtre, donc par défaut dans le format .DNG si vous ne configurez pas cette fenêtre. Par exemple si vous avez affiché une première fois la fenêtre Options d’enregistrement et que vous avez sélectionné le format JPG et configuré ses paramètres, ensuite en maintenant la touche Alt, le bouton va créer automatiquement un fichier .JPG.

 

Flux de travail (ou de production) :

Au moment d’ouvrir la photo dans Photoshop, Camera Raw applique des paramètres, c’est ce qu’on appelle le flux de travail ou flux de production.

Pour le configurer,
cliquer sur la ligne d’informations sur la photo, juste en dessous de l’aperçu

Dans la fenêtre Option du workflow qui s’affiche vous pouvez modifier plusieurs options qui seront appliquées à la photo, lors de la sortie de Camera Raw vers Photoshop.

Options de workflow

  • Espace colorimétrique : choisir un espace colorimétrique, par défaut Adobe RGB (1998)
  • Profondeur de couleur : choisir entre 8 bits/couche (par défaut) et 16 bits/couche
  • Taille de la photo : si la case est activée cela permet de redimensionner la photo à la sortie de Camera Raw. Vous pouvez choisir à partir de plusieurs paramètres dans le menu déroulant (Largeur et hauteur, Dimensions Coté long, Coté court, Mégapixels ou Pourcentage)
  • Netteté de sortie : si la case est cochée cela applique un filtre de netteté à la photo. Choisir Pour écran ou pour l’impression papier puis choisir le niveau du filtre (Faible, Standard ou Elevé)
  • Photoshop, objet dynamique : si la case est cochée, à la sortie de Camera Raw vers Photoshop, le calque de la photo sera automatiquement convertit en objet dynamique, ce qui permet de pouvoir rééditer les réglages (ou corrections)

Il faut cliquer sur OK dans la fenêtre pour mémoriser ces choix.

Pour d’autres explications, voir également ce tutoriel :

▶ Présentation de Camera Raw

 

Création d’un instantané :

Un instantané c’est la mémorisation à un instant donné, de tous les réglages en cours.

Durant le traitement de la photo, il est intéressant de pouvoir comparer plusieurs réglages (ou corrections), par exemple entre un réglage Auto avec des réglages personnalisés, pour cela il suffit de créer un ou des instantanés.

Pour créer un intantané,
aller dans le panneau (ou onglet) Instantanés (le dernier à droite)
cliquer sur l’icône (tout en bas) Nouvel instantané
dans la fenêtre qui s’affiche entrez le Nom, valider par OK

Ensuite en cliquant sur la ligne de cet instantané cela applique directement les réglages mémorisés.

On peut accéder directement à un instantané sans être obligatoirement sur le panneau Instantanés,
cliquer sur l’icône du menu des panneaux en haut à droite
dans la liste, choisir le sous-menu Appliquer l’instantané puis le nom de l’intantané que vous voulez appliquer

On peut créer autant d’instantanés que l’on veut. Les instantanés sont mémorisés dans le fichier .xmp de la photo.

On peut créer un instantané directemant avec le clavier, sans devoir aller dans le panneau correspondant,
utiliser le raccourci Ctrl + Maj + S
donner un Nom dans la fenêtre qui s’affiche et valider par OK

Pour supprimer un instantané,
dans le panneau Instantané,
faire un clic droit sur sa ligne et choisir Supprimer
ou sélectionner l’instantané et cliquer sur l’icône de la Corbeille

On peut renommer un instantané par clic droit sur sa ligne. Il est également possible de mettre à jour un instantané, cela consiste à remplacer ses réglages par ceux actuels, dans ce cas il ne faut pas cliquer sur sa ligne mais faire le clic droit directement sans le sélectionner.

 

Création et utilisation d’un paramètre prédéfini (preset) :

Pour des explications, voir cet autre tutoriel :

▶ Présentation de Camera Raw

 

Mise à jour et nouveautés de Camera Raw :

Camera Raw est régulièrement mis à jour, soit pour prendre en charge les nouveaux modèles d’appareils photo et d’objectifs, soit pour apporter de nouvelles fonctionnalités.

Pour mettre à jour manuelllemnt Camera Raw pour Photoshop, vous pouvez aller sur cette page :

→ Maintenir Photoshop à jour

Pour voir les nouveautés des versions de Camera Raw, aller sur cette page :

→ Récapitulatif des nouvelles fonctionnalités

Pour d’autres liens vers la mise à jour de Camera Raw, voir également cette page :

▶ Mise à jour Camera Raw

 

Ce tutoriel est la propriété du site Photoshoplus.
Toute reproduction, exploitation ou diffusion du présent document est interdite.

 

Articles similaires :