Peinture, à propos des couleurs

 

 

À propos des couleurs

 

Ce tutoriel est écrit avec Photoshop CS 6 (compatible avec toutes les versions).

 

 

La couleur :

Voici un sujet souvent abordé dans les cours d’illustration : la couleur.

La couleur reste la manière la plus intuitive pour faire passer des émotions. Une œuvre composée avec des couleurs gaies et claires engendrera une émotion joyeuse, rieuse, de bien-être voire naïve… Alors qu’une œuvre composée avec des couleurs sombres orientera l’observateur dans une émotion plus sinistre, triste voire morbide.

Dans cet article, nous allons appréhender les notions de couleurs. Tout artiste doit maitriser ces notions afin de faire évoluer son œuvre et surtout pouvoir orienter l’observateur vers l’émotion qu’il veut suggérer.

La teinte :

La Teinte est ce que l’on peut nommer la couleur de base. Par exemple, le rouge est une teinte. Ensuite cette teinte peut connaitre des variantes selon l’application des trois autres notions, qui sont la Luminosité, la Saturation et la Température de couleur.

Plusieurs teintes mélangées créent de nouvelles teintes…

Spectre des couleurs

Le cercle chromatique est un cercle sans fin, basé sur les couleurs de l’arc-en-ciel, il tend toujours vers la couleur première.

Je ne présente plus le cercle chromatique des teintes existantes, bien connu de tous les graphistes et illustrateurs… On constate que les teintes en se mélangeant, créent de nouvelles teintes.

Cercle chromatique

Dans cette représentation du cercle chromatique, vous pouvez observer la complémentarité des couleurs primaires et secondaires.
Pour en savoir plus, lire le chapitre sur les Couleurs complémentaires.

Vous pouvez remarquer qu’il n’y a pas de noir ni de blanc ni de nuances de gris dans ce cercle chromatique. Tout simplement parce que le noir et le blanc ne sont pas des couleurs, mais une teinte avec plus ou moins de luminosité.

La luminosité :

Au-delà de la teinte, c’est la luminosité qui va définir une couleur et sa tendance à basculer du côté sombre ou clair. En effet plus la luminosité d’une couleur est sombre plus celle-ci tendra vers le noir. À l’inverse une luminosité excessive tendra vers le blanc.

Ainsi, par exemple, sur la représentation suivante, il n’existe pas plusieurs teintes mais belle et bien une seule teinte avec une luminosité plus ou moins prononcée.

Teinte

La saturation :

La saturation c’est l’intensité d’une teinte. Une désaturation totale supprime toute teinte et tend donc vers un gris plus ou moins foncé (ou clair), selon l’intensité de la luminosité de la teinte initiale.

En effet, une couleur dont la saturation est à 0 et la luminosité importante s’orientera vers un gris très clair tendant vers le blanc. L’inverse orientera la couleur vers un gris foncé tendant vers le noir.

Saturation

La température :

La température est une notion peut-être plus difficile à appréhender, elle se conjugue avec ce que l’on nomme des couleurs chaudes (rouge et dérivés) et des couleurs froides (bleus et dérivés). Mais la relation entre le chaud et le froid n’est pas le fruit du hasard.

Source Wikipédia :
   La température de couleur permet de déterminer la température (effective ou virtuelle) d’une source de lumière à partir de sa couleur. Elle se mesure en Kelvin (unité du système international, et dont le symbole est K). La couleur d’une source lumineuse est comparée à celle d’un corps noir théorique chauffé entre 2 000 et 10 000 K, qui aurait dans le domaine de la lumière visible un spectre d’émission similaire à la couleur considérée.

La couleur apparente d’une source lumineuse varie du rouge orangé de la flamme d’une bougie (1 850 K) à bleuté dans le cas d’un flash électronique (entre 5 000 et 6 500 K selon les fabricants) bien que certaines de ces températures n’aient aucune relation avec la température du corps noir.

Température de couleur

Sur les exemples suivants, la teinte centrale est la teinte originale. À gauche c’est cette même teinte avec une température froide, à droite, la teinte avec une température chaude.

Teinte froide et teinte chaude

 

Couleurs complémentaires :

Qu’est-ce qu’une couleur complémentaire ?

En illustration, il existe des couleurs qui s’opposent, on parle alors de couleurs complémentaires. Elle s’opposent mais s’attirent et permettent ainsi le meilleur contraste possible. C’est le cas du rouge et du vert, du jaune et du bleu, etc…

Si l’on réfléchit un peu à la question, on se rend compte qu’une couleur complémentaire est une couleur qui affiche un virage de teinte à plus ou moins 180°.

Si je dis plus ou moins, c’est parce que l’angle peut varier un peu et qu’une couleur complémentaire peut très bien ne pas être l’exact opposé chromatique. Avec un angle à 178 ou 179 ° on aura également une couleur complémentaire. Sur un cercle, 180° cela correspond à la position diamétralement opposée.

Comment définir la couleur complémentaire ?

Alors que le programme Illustrator nous donne la possibilité de trouver rapidement une couleur complémentaire, Photoshop lui, ne possède pas cette facilité. Il faut donc faire fonctionner un peu sa tête et réfléchir simplement à la définition même de couleur complémentaire. Nous allons faire un peu de calculs, mais rien de bien compliqué je vous rassure.

Couleurs complémentaires

Exemples de couleurs :

Prenons l’exemple d’une couleur dont la teinte est de 0°. Ce sont toutes les variétés de rouge dont la base est 100% de Saturation et 100% de Luminosité.

Si vous mettez la Luminosité à 0 et la Saturation à 0 vous obtenez du Noir, si vous mettez la Saturation à 0 et la Luminosité à 100, vous obtenez du Blanc et si vous mettez la Saturation à 100 et la Luminosité à 0 vous avez également du Noir.

Couleur Noir, Blanc et Rouge

Trouver la couleur complémentaire :

Pour trouver la couleur complémentaire à une couleur donnée, il suffit d’ajouter 180° à sa valeur de Teinte.

Par exemple, la couleur complémentaire du Rouge R255 V0 B0 est un Turquoise R0 V255 B255.

Couleur Turquoise

Pour trouver cette couleur j’ajoute 180 dans la valeur de Teinte.

Bien entendu, si vous avez une Saturation et Luminosité comprise entre 100 et 0, vous aurez donc une couleur complémentaire basée sur les mêmes niveaux.
Seul le virage de 180° de la teinte est à prendre en compte.

Par exemple pour un Rouge avec un Teinte à 0°, une Saturation à 50% et une Luminosité à 35%, en entrant 180 dans la valeur de Teinte vous obtenez un Vert avec les mêmes valeurs de Saturation et de Luminosité.

Couleur Rouge et Vert

Couleur dont la teinte est supérieur à 180° :

Dans le cas où vous avez une teinte dont le degré est supérieur à 180°, étant donné que la valeur maximum d’un angle est de 360°, il ne faut pas ajouter 180 mais les soustraire pour obtenir la couleur complémentaire.

Par exemple, avec un Bleu d’une Teinte à 220°, sa couleur complémentaire sera un Marron, car 220 – 180 = 40°.

Couleur Bleu et Marron

 

Pour résumer : une couleur complémentaire est une couleur qui a un virage de Teinte à 180°.

Le Blanc et le Noir sont deux exceptions, car effectivement toute couleur ayant 0% de Saturation sera blanche, et toute couleur ayant 0% de Luminosité sera noire.

 

Ce tutoriel a été créé par HélèneM. Photoshoplus en a créé une nouvelle version, avec son autorisation.
Toute reproduction, exploitation ou diffusion du présent document est interdite.